Découverte : Qobuz

Cela fait plus d'un an maintenant que j'ai découvert Qobuz, service de musique en ligne de qualité. Suite à une interview d'Alexandre Astier sur France Musique, j'ai recherché l'interprétation des variations Goldberg (Bach) dont il parlait, et, à ce moment-là, c'est seulement sur ce service en ligne que je l'ai trouvé.

Logo Qobuz

Lire la suite...

« Les Arbres Voyagent La Nuit » d'Aude Le Corff

Ce premier roman que je viens de terminer, je dois bien avouer que je ne l'aurais pas lu si je n'avais pas eu la chance de rencontrer son auteur, Aude Le Corff, via twitter dans un premier temps, puis en chair et en os aux environs du Katorza, cinéma du centre-ville nantais.

Lire la suite...

Fuites

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Wikileaks fait parler de lui, de même que son leader Julian Assange. Alors qu'il vient d'être mis en détention en Grande-Bretagne, à cause d'une histoire n'ayant rien à voir, ayant eu lieu en Suède, et pour des faits qui, pour n'importe qui d'autre, n'auraient sûrement pas donné lieu à autant d'acharnement, les documents continuent de sortir, au rythme des publications du Monde, entre autre.

En dehors du fond des documents en question, la forme, et la violence, des réactions suscitées montre bien le décalage entre les cercles de pouvoirs et la « plèbe ». Les castes au pouvoir s'autorisent l'espionnage généralisé comme outil de contrôle (Echelon, vidéo-surveillance, Hadopi, ...), mais s'offusquent que la vérité sorte à leur encontre. On voit sortir du bois tous les vieux cons réactionnaires en place, qu'ils soient avocats, journalistes, politiciens de tous les bords.

En les écoutant, on comprend bien qu'ils vivent derrière un miroir sans tain, avec une transparence à sens-unique.

Et ce qu'ils n'ont pas encore compris, c'est qu'Internet permet d'ouvrir complètement l'information, qui est donc totalement hors de leur maitrise. Ils ne le savent pas, parce qu'ils n'ont jamais pris la peine de comprendre ce qu’était Internet.

Quelques liens sur le sujet :

Mise à jour 20/12/2010 : réaction de Maïa Mazaurette à propos de la détention de Julian Assange : Julian Assange et le “viol” le plus grave du monde ; je suis à 100% d'accord !

En Vrac

  • J'ai acheté un nouveau verre de visée, équipé d'un stigmomètre, pour mon Pentax K10d. Et la plaisir de faire des photos en ayant complètement débrayé les automatismes du boitier est vraiment là. Ça me rappelle le vieux Zenith de mes parents, il y a 20 ans.
  • Je viens d'acheter un clavier TypeMatrix avec une disposition Bepo. Une toute autre disposition des touches que l'antique Azerty. On verra à l'usage ...
  • Vendredi dernier, j'ai été voir « Autour de la guitare celtique ». JF Lalanne, Soig Siberil, Gilles Le Bigot, Dan Ar Braz et Gildas Arzel. Ça m'a donner envie de m'y remettre, à la guitare. Bon, juste l'envie, pour le moment.
  • PostgreSQL 9.0 étant sorti, je commence à travailler avec. Que du bonheur, forcément. Deux livres traitent du sujet : PostgreSQL 9.0 High Performance et PostgreSQL 9 Admin Cookbook. Le premier vient de sortir, j'ai surement beaucoup de choses à y apprendre.

    Liens en Vrac ( ou pas )

    Force est de constater que ce blog meurt régulièrement. Bon, pour aujourd'hui, une liste de liens :

    C'est tout pour aujourd'hui

    OpenStreetMap et mon « chez moi » !

    Je suis donc dans mon nouvel appartement depuis un peu plus d'un mois, et le quartier étant nouveau, il n'est pas encore sur les plans, que ça soit les plans papiers et les plans en ligne comme Google Maps ou équivalent.

    Mais il existe une alternative à ces solutions propriétaires : la cartographie coopérative libre en ligne : OpenStreetMap.

    Pour faire simple, le principe est le même que pour l'encyclopédie libre Wikipedia, n'importe qui peut y contribuer, et faire avancer les choses.

    C'est donc armé de mon smartphone Android ( un HTC Magic with Google ), fonctionnant lui aussi avec des logiciels libres, dont Linux, que j'ai arpenté le quartier hier après-midi, pour relever les traces GPS, et enfin ajouter la rue, la venelle et l'allée qui manquaient. Après avoir compris comment faire pour contribuer, j'ai pu entrer les traces, et faire en sorte qu'elles apparaissent sur la carte : http://www.openstreetmap.org/?lat=47.214891&lon=-1.534949&zoom=18&layers=B000FTF.

    Ceci n'est qu'une première étape, il est possible que d'autres contributeurs viennent compléter ma contribution, et il manque d'autres allées qui ne sont pas encore ouvertes de l'autre coté du Mail Picasso, qu'il conviendra d'ajouter. Et je n'ai pas réussi à fusionner la rue du cher, existante, avec le prolongement que j'ai ajouté, mais ça viendra.

    « Robin Des Bois » de Ridley Scott

    J'ai donc été voir ce film ce soir, généralement, j'adore ça, un film d'action historique !

    Le film est pas mauvais, mais pas très bon non plus. Ça n'est pas l'histoire qu'on connait, l'angle est un peu différent, mais pourquoi pas, c'est une fiction, après tout ?

    Mais pourquoi mettre des incohérences énormes dans un film comme ça :

    • Richard Cœur de Lion meurt au château de Châlus-Chabrol, pourquoi vouloir nous faire croire qu'il doit passer par la forêt de Brocéliande pour rejoindre l'Angleterre ? J'imagine qu'en bien des endroits, tout le monde s'en fout, mais pas moi.
    • Dans les villages saxons, on aperçoit des croix aux motifs celtiques, y'a que moi que ça interpelle ?
    • On insulte un gallois, mais on met de la musique irlandaise pour illustrer des fêtes dans les villages saxons ?
    • Au XIIe siècle, les archers anglais sont à cheval ? Les anglais apprendront à tirer à l'arc un siècle plus tard, et les archers sont à pied.
    • Au même moment, le roi de France avait une marine de guerre digne du débarquement du 6 juin 1944 ? À ma connaissance, fin XIIe, la France n'a pas de côtes, dont pas de ports ni de bateau.

    Je sais bien que c'est une fiction, mais toutes ces erreurs accumulées, avec en plus des scènes d'action assez mauvaises, autant dire que je n'ai pas aimé le film. Sauf Cate Blanchett, bien-sûr !

    Visite de Chantier - Suite et fin

    Ce matin avait lieu la dernière visite de mon appartement, avant la remise des clés.

    A part trois points sur lequel je reviendrais, pas de grosses surprises. Il n'est pas tout à fait prêt, mais ça approche.

    Deux premiers points contre lequel on ne peut pas faire grand chose :

    • Les peintures murales sont en relief, comme un crépis. C'est assez léger, mais ça empêche de mettre des tapisseries sur les murs.
    • Les cloisons de la salle de bains, des toilettes et de la cuisines, trois cloisons, ne sont pas à angle droit avec le mur porteur ! Ca ne se voit pas à l'œuil nu, mais maintenant que le carrelage est posé, c'est net. WTF ?
    • Et enfin, et là, ça ne va pas, le box de stationnement que j'ai commandé, et pour lequel j'ai ajouté une certaine somme au total n'existe tout simplement pas. On m'a juste facturé ( cher ) l'inversion de deux places du parking souterrain. Mais je ne vais pas en rester là !! Suite lundi prochain ! MAJ : 08-03-2010 : C'est réglé, ils vont faire boxer la place de parking, facile, il y a juste une portail à poser.

    Dès qu'on est d'accord avec le cuisiniste ( normalement lundi prochain ), il faut 5 à 6 semaine de délais pour la fabrication.

    La remise de clés aura lieu le 31 mars à 09h00, date limite, ils ne peuvent pas faire plus tard.

    MAJ 06/03/2010 12h30 : l'adresse officielle est 1, Venelle du Thouet, 44000 Nantes.

    L'important, c'est pas la chute, mais l'atterrissage !

    Visite de Chantier

    Cet après-midi, alors que les chants des supporters du FCNantes résonnaient depuis le stade Marcel Saupin ( 3-2 contre le Mans, les - 19 sont en huitièmes de finale de la coupe Gambardella ), je me suis promené dans les allées du quartier Pré Gauchet, emplacement de Chroma, dans lequel se prépare mon futur appartement. J'y ai ramené quelques photos, qui sont postées dans la galerie adéquate.

    Les changements dans le quartier sont impressionnants, le collège est complètement sortis de terre, on peut maintenant s'imaginer la future vie du Pré Gauchet. Ca donne envie.

    Le site geo.nantes.fr est à jour, et on peut donc voir les différentes allées du quartier, dont la rue du cher.

    Chroma est donc situé au milieu de la rue du Cher, de l'allée du Seil de Mauves et de la venelle du Thouet, tous trois des affluents de la Loire. Le Seil de Mauves était une sorte de canal situé entre l'actuelle Gare Sud et la Loire ; Il est évoqué dans un document sur l'histoire de Malakoff.

    a-drak

    • le 4 mars, dernière visite de mon futur appartement, ensuite, normalement, la livraison aura lieu d'ici la fin du mois.
    • Super Fest Noz à Couëron la semaine dernière. J'en suis doublement content, parce que j'avais fait la programmation ( Deus'Ta, Esquisse et Ruaud/Chauvin ), et que j'en ai profité un max, n'ayant plus de responsabilités dans Koria.
    • Cette semaine avait lieu le festival Brêches, par le Nouveau Pavillon. 3 concerts, par 6 formations, des musiciens excpetionnelles, une très bonne programmation, de la générosité, de la spontanéité, beaucoup de surprise, et même si, contrairement à la d'adage, tout n'est pas bon dans le cochon, j'ai passé 3 excellentes soirées. Mention spéciale pour Ostinato, avec un CD à la hauteur du concert. Et des concerts dans le chateau des ducs de Bretagne, c'est quand même la grande classe !
    • Les JO d'hiver ont commencé, à Vancouver, avec une nouvelle catégorie : le saut ASCII ;-). A lire, le blog de Martin Vidberg.
    Saut ASCII

    Liberté vs. Contrôle

    Étant utilisateur de réseaux sociaux en ligne, d'outils Google ( dont mon téléphone ), je fait particulièrement attention à ce que je fait avec, en partie parce que je sais que les informations collectées par ces outils en lignes le sont pour longtemps, sont rendues publiques et sont très difficilement effacables.

    Eric Schmidt, de Google, nous dit à ce propos : « If you have something that you don't want anyone to know, maybe you shouldn't be doing it in the first place. »; c'est bien sûr completement stupide, dans l'absolu. Sur Internet, c'est relativement, facile, il suffit de ne pas le publier, encore qu'on ne maîtrise pas toujours les publications de ceux partagent notre vie privée.

    Mais dans un contexte plus général, celui de la société dans laquelle nous vivons, il n'est pas acceptable de voir notre vie privée soumise à des instruments de contrôle, d'où qu'ils viennent.

    Bruce Schneier répond aux propos d'Eric Schmidt, en re-publiant un article datant de 2006 : My Reaction to Eric Schmidt : « Too many wrongly characterize the debate as "security versus privacy." The real choice is liberty versus control. »

    À ce propos, je viens de lire l'interview de Gabriel Périès dans l'excellent trimestriel XXI. Où il explique comment les états, y compris, et peut-être même, en particulier la France, choississent le contrôle contre la liberté. Cet article n'est pas en ligne, mais XXI est disponible dans votre librairie.

    On ne change pas une équipe qui gagne

    Bien évidemment, la FIFA déclare que le match ne sera pas rejoué.

    On peut tricher, on peut mal juger, commettre les pires injustices, sans que ça ne gène personne. Les français iront en Afrique du Sud avec l'étiquette « Tricheurs » dans le dos ; Déjà qu'ils ne sont pas bons au football, ça va être une drôle de campagne ...

    Comment peut-on continuer à croire que ces gens-là puissent être des modèles, des exemples ? Ils font ça pour leur pomme, et il faut arrêter de croire qu'ils font avancer quelque chose ! Les sportifs professionnels sont les politiciens de métiers, completement déconnectés de la vie de ceux qui les font vivre; À vomir ...

    Je Ne Comprends Pas ( La Honte )

    Vraiment, je ne comprends pas !

    Ou va-t-on ? Qu'est ce qui fait qu'après un geste aussi anodin qu'une faute de main, mais qui a des conséquences importantes sur bien des points, on puisse entendre le principal dirigeant du pays dire, sans ambiguité, que la fin justifie les moyens, qu'en l'occurence, peu importe comment on gagne ce match, pourvu qu'on aille à cette coupe du monde. La malhonneteté, la triche sont donc officielement des moyens pour parvenir à ses fins, et ça ne choque personne ? À l'heure ou certains voudraient débattre de l'identité nationale, ce sont ces valeurs là qui sont misent en avant. Est-ce normal ?

    Je ne me reconnais pas dans les valeurs qui sont défendues par les politiciens au pouvoir actuellement, et je n'aime pas le sentiment nationaliste qu'on voudrait faire passer pour quelque chose de normal, comme par exemple soutenir une équipe nationale sans trop se poser de question, et bafouer les regles qui font qu'on peut bien jouer ( et vivre ? ) ensemble.

    Derrière cette faute de main, et la faute de l'arbitre et des instances du football ( qui n'ont pas mis en place ce qu'il fallait pour que ça n'arrive pas ; à qui profite la faute ? ), c'est, symboliquement, l'ensemble du fonctionnement de notre société qui est remis en question. Et les réponses qu'on entrevoit ne me vont pas.

    Samedi dernier, un peu par provocation, j'ai mis le maillot de l'équipe d'Irlance ( de rugby, mais bon ), et il me semble qu'il faut reconnaitre, sans que ça n'ait rien à voir, que les Irlandais sont sortis grands vainqueurs de cette rencontre. Pas de violence, pas de débordements, malgré le comportements des francais, une belle leçon de fair-play, notemment en dehors des terrains.

    Si les instances du football avait un peu de courage, ils disqualifieraient cette équipe de France, et donneraient le billet pour l'Afrique du Sud. Mais ils ne le feront pas, ils ne feront rien, et les tricheurs seront saufs. Les représentants de la France en Afrique du Sud seront des tricheurs, avec l'adoubement des politiciens et des instances du football.

    On l'a echappé belle

    Ouf, heureusement que notre président est là : On l'a échappé belle.

    C'est bientôt Noël

    Et sans vouloir faire le rabat-joie, ça a tendance à ressembler à ca, de plus en plus :

    Enfin, pour moi, tout va très bien ...

    Premières

    Aujourd'hui, de grandes premières :

    • première journée dans de nouveaux bureaux, le quatrième étage de l'immeuble Insula. Montage de bureaux, de chaises roulantes, de caissons mobiles, tout ça dans un grand bureau vide de 400m², à 5.
    • première séance de roller. Très bien, j'ai plein de défauts, je vais essayer de corriger tout ça, ça fait mal partout, mais ça va venir.

    Compteurs

    J'aime bien les compteurs, les chiffres, les statistiques, toutes ces choses qui permettent de regarder ce qu'il y a autour de soi, et de se rendre compte du monde dans lequel on vit (au moment ou j'écris ces lignes, il est 16h16, je tiens un cap de 237° sur mon fauteuil à roulettes, il fait 33.1°C et la pression atmosphérique est de 1013 hectopascals (c'est ma nouvelle montre qui dit ça, mais je crois que la température n'est pas bonne)).

    Sur le site Worldometers, il y a toute sorte de chiffres qui s'affichent, et qui évoluent en temps réel. Ca fait froid dans le dos.

    Suite et (m'en)fin

    Quelques pointeurs interressants :

    Bon, tous ces liens vont dans le même sens, celui d'un débat éclairé, ou on prend un peu de recul et ou on fait la part des choses entre la justice et notre morale, entre la liberté de conscience d'un individu, quel qu'il soit, et l'état des mœurs dans notre civilisation.

    J'ai du mal à trouver un lien qui explique calmement et posément la position de l'ensemble de la classe politique actuelle, et de l'opinion publique. Je trouve les discours des politiques populistes et démagogues.

    M'enfin

    Cette histoire de mariage annulé me laisse penseur.

    Pourquoi personne n'imagine qu'il puisse s'agir d'un mariage arrangé (MAJ : ce qui ne semble pas être le cas !), et que la jeune fille n'ait trouvé que ce moyen pour s'en défaire, en jouant avec la bétise de son futur-ex mari, et de celle de son entourage. Peut-être que le juge a eu suffisement de lucidité sur cette situation pour aller au bout de cette action, dans l'interêt de la jeune fille. Ceci est bien sûr à mettre au conditionnel, je n'en sais rien. J'ai juste de fortes présomptions sur la betise des sus-cités.

    Ce qui est sûr, c'est que c'est mieux pour elle, et que le porte-parole de l'UMP ferait bien de la fermer. Bizarrement, il se trouve que je suis d'accord avec notre ministre de la justice. Ca, c'est étrange !

    En attendant, cette fille mérite certainement une vie plus épanouie que celle qui lui proposait son ex-futur mari. Je lui souhaite bien du courage.

    Mais l'emballement médiatique autour de cette affaire fait peur : aucune analyse de la part des journalistes, aucun recul, ils récite tous la même partition, sans se poser de question. Dire que c'est un regression, un retour en arrière, c'est penser que la condition des femmes, dans certains milieux "culturellement marqués" fut un jour meilleure. Mais il n'en est rien, malheureusement. Il faudrait peut-être ouvrir les yeux de temps en temps.

    Mise à jour (02-06-2008) : Un article d'un juge pour enfant : Tempête artificielle autour de l’annulation d’un mariage. Par ailleurs, l'édito de Catherine Nay sur Europe 1 ce matin allait dans le même sens.

    Mise à jour (04-06-2008) : Un autre article interressant. C'est vraiment affolant, ce déchainement, cette violence de la part de "l'opinion publique", que les politiques ne font que relayer, par couardise. Deux émissions interressantes : C dans l'air de lundi dernier, et la deuxième partie de Mots Croisés, ce même lundi. Le juge persiste et signe.

    Klezmer

    En écho au précédent billet, une citation de Joann Sfar, extraite du tome 3 de Klezmer, « Tous des voleurs » :

    Dressons le procès des pays modernes. Faisons le compte des spoliations, des crimes et des injustices qui ont abouti à la création de tous les pays du globe. Mais chacun son tour. Pas toujours israël.

    Joann Sfar. Odessa. Le 15 Août 2006.

    A lire. Toute l'œuvre de Joann Sfar est à lire. Le Chat du Rabbin et Klezmer sont des bandes dessinées très abouties, de vraies histoires, avec de vraies réflexions, de vrais dessins. Les carnets aussi. J'ai hâte de voir le Chat du Rabbin en dessin animé.