Découverte : Qobuz

Cela fait plus d'un an maintenant que j'ai découvert Qobuz, service de musique en ligne de qualité. Suite à une interview d'Alexandre Astier sur France Musique, j'ai recherché l'interprétation des variations Goldberg (Bach) dont il parlait, et, à ce moment-là, c'est seulement sur ce service en ligne que je l'ai trouvé.

Logo Qobuz

La musique enregistrée dématerialisée existe depuis maintenant plus de quinze ans, tout d'abord de façon illégale (Napster, … ), et de plus en plus maintenant de façons légale, c'est-à-dire que les ayants-droits percoivent une rémunération sur ce qu'on écoute par ce média. Quelques acteurs commencent à se faire connaître sur ce marché, principalement Spotify, Deezer, iTunes, Amazon et MusicMe. Qobuz est un acteur français, challenger sur ce marché, mais qui vaut le coup d'œil.

La différence évidente entre Qobuz et les autres acteurs est que Qobuz propose des formats de musique numérique de meilleure qualité : outre le fameux format MP3, qui est le moins disant en terme de qualité, Qobuz propose des formats équivalents au CD Audio, et même un format « Studio Master », de qualité bien supérieure au CD, directement issue des studios d'enregistrements, en passant par divers formats compressé avec ou sans perte : FLAC, Ogg Vorbis, WAV et autres. Enfin, Cerise sur le gateau, le tout sans verrou numérique (DRM), ce qui est une vraie marque de confiance envers ses clients.

Streaming

Avec différents forfaits d'abonnements, Qobuz propose plusieurs moyens d’accéder au catalogue en ligne : application Desktop, Player intégré dans un navigateur web, application mobile pour Android ou IPhone, ou encore partenariat avec Sonos, il est possible d'écouter ses playlists en continu, pour des tarifs tout à fait abordable, et avec une qualité inégalée : du MP3 320kbps jusqu'à la qualité CD, cette aspect de Qobuz n'est pas négligé, et le riche contenu du catalogue rend cette offre très pertinente.

Téléchargement

Mais le point fort de Qobuz est la possibilité d'acheter, à l'acte, les mêmes albums que les CDs qu'on trouve habituellement dans le commerce. Différents tarifs selon la qualité souhaitée, et toujours la possibilité de retrouver sa musique disponible au téléchargement. Tout est fait pour que l’expérience soit réussie : téléchargement à travers un outil dédié, ou bien mise à disposition d'une archive TAR contenant les fichiers de musique. Les fichiers sont correctement marqués pour être intégré à n'importe quel lecteur de musique, et surtout, pas de verrou numérique, de tel sorte que la musique acquise l'est réellement, et non pas au bon vouloir du fournisseur.

Ce mode d'achat permet aux budgets serrés de ne pas s'abonner, tout en ayant accès à la musique qu'on souhaite, et permet aussi d’accéder à la qualité « Studio Master » ; en bonus, il est possible de télécharger les fichiers de moindre qualité, par exemple pour les embarquer dans un lecteur nomade ou un auto-radio. Fini les séances de conversions quand la mémoire du baladeur est trop limités pour les FLAC qualité CD !

Format des fichiers

Avec quatre niveaux de qualité (Studio Master (24bits), CD (16bits), 320kbps, et 128kbps) et huit format de fichiers (FLAC, OGG, MP3, WMA, ALAC, AAC, WAV et AIFF), impossible de ne pas trouver son bonheur, une fois que l'album est choisi !

À l'usage

À l'usage, c'est encore mieux qu'en théorie : un support client réactif, des contenus rédactionnels pertinents et variés (articles, sélections de musique, de matériel), Qobuz est le bon choix pour l'amateur de musique. Le seul point qui mérite d'être améliorer est le contenu du catalogue, mais il en arrive (presque) tous les jours, et du très bon !! Bien trop pour ma carte bancaire !!

Haut de page