Le ministere de la "Culture" (mais de quelle culture ? Ils font pousser des champs de billets ?), ainsi que la SACEM, Universal, BSA, et autres Joyeux Lurons, sont en train de faire passer, en douce, des lois interdisant de faits tous les logiciels qui communiquent d'une façon ou d'une autre, y compris bien sûr des logiciels libres, sous pretexte qu'ils ne peuvent pas contrôler tout ce qui se passe sur Internet (auquel visiblement, ils ne comprennent rien du tout).

C'est tout simplement scandaleux, les lois francaises ne doivent en aucun cas être au service des Majors. J'utilise tous les jours des logiciels libres, et je forme des gens à utiliser des logiciels libres, y compris des logiciels qui permettent des transférer des données par réseau. Mais j'achete la musique que j'écoute et que j'apprécie. Il va sans dire qu'une quantité non-négligeable de cette musique ne vient pas des Majors. Certaines musiques ne rentrent même pas dans les cases de la SACEM. Mais je ne suis pas un criminel.

Allez, pour la route, une liste des musiques que j'écoute en ce moment, en vrac :

  • Régis Huiban, Sans Sommeil.
  • Les Ogres de Barback et la Fanfare du Belgistan, Concert
  • Les Cowboys Fringants, La Grand-Messe
  • Pauline Croze
  • Sarah Bettens, Scream (en import, 2x moins cher que la version française)
  • KT Tunstall, Eye to the Telescope
  • Bombes de Bal, danse avec ta grand-mère
  • Francis Cabrel, La Tournée des Bodegas
  • José Gonzalez, Veneer
  • Fayo, La fiève des fèves
  • Hamon Martin Quintet, L'habit de Plume.

Et encore, je pourrais ajouter Madeleine Peyroux, Katie Tunstall, Camille, Jeanne Cherhal, Yann Tiersen, Bernard Lavilliers, ....

Tout ça acheté, bien-sûr. Alors, je suis toujours un voleur ?

MAJ, 2-12-2005 : Pétition demandant le retrait de l'ordre du jour parlementaire du projet de loi DADVSI.